Les violences faites aux femmes

Chaque année, le 8 mars est la journée des droits des femmes. C’est l’occasion de rappeler que les violences faites aux femmes existent encore.

Au sein de la Maison de Santé du Sor, nous souhaitons renforcer notre accompagnement au quotidien pour repérer les violences afin d’aider les femmes.

En effet, c’est un sujet difficile à aborder spontanément par les patientes.

Quelques chiffres

Sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr, nous y lisons qu’« en 2019 :  en moyenne 213 000 femmes « âgées de 18 à 75 ans , au cours d’une année, sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur conjoint ou ex-conjoint ».

Les repérer

Les violences prennent différentes formes. Elles peuvent être psychologiques, économiques, morales, physiques et sexuelles.

En raison de leur fréquence et de leurs conséquences, nous souhaitons faire part de notre mobilisation au sein de la Maison de Santé du Sor pour soutenir les femmes victimes.

Agir : parler à un.e professionnel.le de santé

La violence conjugale est considérée comme un facteur de vulnérabilité par la Haute Autorité de Santé pendant la grossesse. À ce titre, elle recommande un “dépistage systématique de la violence” au même titre que d’autres questions de santé.

Nous pensons qu’en dehors de cette période de la vie, il paraît nécessaire d’être attentif à tout vécu de violence que les femmes pourraient rencontrer.

Les médecins traitants qui travaillent dans notre maison de santé sont à votre écoute ainsi que notre sage-femme, nos infirmiè.re.s, nos psychologues, nos kinésithérapeutes. Tou.te.s nos professionnel.le.s se tiennent disponibles pour que vous puissiez parler de votre vécu si vous êtes victimes de violences. Il est nécessaire de rompre l’isolement.

Compte tenu des répercussions sociales, médicales, psychologiques que les violences génèrent, l’accompagnement pluridisciplinaire prend tout son sens.

Il existe également d’autres ressources locales et nationales.

  • CIDFF du Tarn :  Centre d’ Information, de Documentation des Femmes et des Familles – 05 63 47 01 34 – 34 rue Milhau Ducommun – 81000 CASTRES cidff.tarn@wanadoo.fr Les CIDFF accompagnent les femmes victimes de violences, leur apportent de l’information sur leurs droits, proposent des groupes de parole. Leurs permanences ont lieu dans plusieurs villes dont Castres.
  • https://arretonslesviolences.gouv.fr/besoin-d-aide : site internet gouvernemental d’informations et d’aides
  • 3919: Violences femmes info (24h/24 et 7j/7) : Numéro national. Anonyme et gratuit pour les femmes victimes de violences. Pour rappel, ce numéro est présent en bas de page

Date : 08/03/2023


Autrice : Morgane Fuentes, psychologue


Sources :